30

jun

Posté par Stéphanie Perreault, CRHA / dans

Employeurs : pourquoi vos employés ne vous écoutent plus ?

 

 

Après avoir démystifié les raisons qui poussent les employeurs à ne plus écouter leurs employés, voici donc les 12 raisons qui poussent les employés à ne plus écouter leurs supérieurs.

 

1. Votre patron ne sait pas ce qu’il veut : un jour il veut investir dans un nouveau projet, l’autre jour il croit qu’il doit réduire les dépenses… Bref, il change souvent d’idées et il devient difficile à suivre…

 

2. Il est toujours pressé : vous essayez de lui parler de votre problématique, mais il n’a que 5 minutes à vous consacrer. Après, il ne se rappelle plus ce que vous lui avez dit et ne vous revient jamais.

 

3. Il n’est pas équitable (et il ne fait pas exprès!) : Par manque de temps ou parce qu’il a oublié, il dit oui à certaines demandes sans vérifier l’impact sur l’équité interne.

 

4. Ah oui, est-ce que je vous ai dit qu’il oubliait tout? Il est hyperactif, il a de la difficulté à se concentrer, il pense à mille choses à la fois et son écoute est très sélective.

 

5. Il ne respecte pas ce qu’il dit : il fait bien des promesses et il vous demande de lui faire confiance, mais le temps passe et rien n’arrive...

 

6. Il fait des monologues : il parle, il s’écoute, il sait tout et en plus, il a l’impression qu’il vous a consulté. Vous en avez marre de ses longues conversations qui ne mènent nulle part.

 

7. Sa communication n’est pas claire :  il peut vous parler, dans la même minute, de son voyage de pêche, d’un client mécontent et de son manque de sommeil. Le temps file et vous ne savez plus quel était le sujet principal.

 

8. Il ne croit pas à l’utilité des rencontres d’équipe : pour lui, les rencontres d’équipe sont une perte de temps. De plus, il éprouve certaines difficultés à communiquer ses idées, à se structurer et à gérer les opinions ainsi que les confrontations. Il est sûrement dans l’évitement!

 

9. Il n’est pas toujours pertinent :  vous n’êtes plus capable d’écouter ses vieilles histoires, ses anecdotes désuètes et ses exemples non pertinents.

 

10. Il ne comprend pas votre réalité :  les années passent, le travail se complexifie, mais votre patron n’a peut-être pas évolué avec l’entreprise. Pourquoi écouter ce qu’il dit si cela ne correspond pas à ce qui se passe réellement?

 

11. Il est négatif : il compte les jours avant sa retraite, il n’est plus capable d’endurer les clients et mentionne que c’est l’enfer gérer du personnel. Il rentre le matin démotivé et vous en avez marre de l’écouter.

 

12. Il parle contre les autres employés :  il prône le respect et cela fait partie des valeurs de l’entreprise. En revanche, il ne se gêne pas pour vous parler en mal de votre collègue.  C’est à ce moment que vous aimeriez être… ailleurs.

 

Allez, les patrons, prévoyez-vous du temps de qualité avec vos employés afin de mieux les écouter. Et svp, mettez vos culottes de courage devant les situations délicates au lieu de les éviter.

 

Bonne idée de blogue, vous ne trouvez pas?  

 

 Autrice: Stéphanie Perreault, CRHA

 Présidente chez Alliance ressources humaines 

 

Laisser un commentaire

Voir toutes les nouvellesVoir la nouvelle suivante